Ma couverture retraite et invalidité est-elle à son niveau maximum à la CPEV?

La CPEV prévoit des prestations de retraite et d’invalidité équivalentes à 60% du salaire assuré. Pour bénéficier de ce taux maximum, il faut compter 38 années d'assurance à un degré d’activité constant.

Comment savoir si vous aurez droit à une couverture de 60% au moment de votre retraite ou en cas d'invalidité?

Pour ce faire, référez-vous à la situation de prévoyance que vous recevez chaque année par courrier. La colonne "taux de pension" indique le niveau de votre couverture (point 14 de la fiche explicative de la situation de prévoyance). S’il est inférieur à 60%, votre prévoyance n’atteint pas le niveau maximum. Plusieurs explications sont possibles. Tel peut être le cas, par exemple, si le montant transféré par votre institution de prévoyance précédente n’était pas suffisant, s’il y eu un divorce, un versement anticipé pour l’acquisition d’un logement ou une interruption de travail.

Exception: le référentiel de 60% ne s’applique pas entièrement aux personnes qui ont varié de taux d’activité alors qu’elles étaient assurées à la CPEV. Dans ce cas, la caisse pourra vous indiquer si vous présentez une lacune de prévoyance.

Que faire en cas de "lacune de prévoyance"?

Si vous souhaitez combler, tout ou partie, de cette lacune, une solution est de procéder à un "rachat" auprès de la CPEV. Cela consiste à verser une somme provenant de votre fortune privée pour augmenter votre nombre d'années d'assurance. Le simulateur de rachat, vous permet de faire des projections. Vous pouvez par exemple étudier l’influence du versement de la somme envisagée, sur le niveau des prestations ou la date de départ à la retraite, ou inversement.

Les atouts d’un rachat

Le but premier de cette opération est d’améliorer ses prestations. En outre, le rachat est en principe déductible des impôts. De plus, son coût pouvant être élevé, vous pouvez choisir entre un paiement par mensualités retenues directement sur votre salaire ou le versement d'un acompte avec paiement du solde par mensualités. Les prestations sont garanties dans leur intégralité dès l'acceptation du rachat.

Le plus tôt est le mieux

Le coût du rachat augmentant en fonction de l'âge de l'assuré et généralement le salaire aussi, il est recommandé de racheter des années d'assurance le plus tôt possible.

Demande à faire avant le 15 novembre

La demande de rachat peut être faite à n'importe quel moment de l'année. Afin d'être sûr que le rachat puisse être pris en compte sur l'année actuelle, nous vous recommandons toutefois de déposer votre demande avant le 15 novembre. En effet, un certain délai est nécessaire pour vérifier le respect des conditions de rachat et établir les documents pour demander la déduction fiscale sur l'année en cours.

Voir aussi