Départ à la retraite : procédure et délais à ne pas manquer

Le départ à la retraite est une étape importante qui apporte son lot de questions. Afin de faciliter les démarches, la CPEV vous renseigne sur la procédure et les délais à suivre afin de toucher en temps voulu votre avoir de vieillesse LPP (2e pilier).

Départ à la retraite – procédure

La procédure de mise en retraite comprend plusieurs étapes et actions entreprises soit par l’assuré-e, l’employeur ou la CPEV. 

Avant date de retraite

  • L’assuré·e effectue des projections et des calculs de rentes CPEV grâce au simulateur de retraite. Il·Elle contacte la CPEV pour s’informer des options proposées, notamment capital retraite et/ou avance AVS, et pour demander une confirmation écrite des chiffres du simulateur. La CPEV envoie à l’assuré·e un projet de retraite chiffré en fonction de la demande formulée. Délai : idéalement, le plus tôt possible. Au plus tard, entre 8 et 5 mois avant la date de départ en retraite voulue.
  • Conjointement avec son employeur, l’assuré·e fixe sa date de départ en retraite. L’assuré·e confirme par lettre recommandée à son employeur la date de sa démission pour cause de retraite. L’employeur annoncera ensuite cette date de retraite à la CPEV. Délai : le délai peut varier en fonction de la situation contractuelle, à voir avec l’employeur. En général, 3 mois avant le départ à la retraite.
  • L’assuré·e qui souhaite prendre une partie de sa rente sous forme de capital (capital retraite) et/ou obtenir une avance AVS de la part de la CPEV adresse une demande écrite à la CPEV (courrier ou email). Délai : au plus tard 2 mois avant le départ en retraite.
  • La CPEV envoie à l’assuré·e un questionnaire de mise à la retraite. L’assuré·e renvoie au plus vite le questionnaire dûment complété, daté et signé à la CPEV. Suite de quoi, la CPEV confirme à l’assuré·e sa mise à la retraite et lui fait parvenir un décompte avec les prestations qui lui seront versées. 

Après date de retraite

  • La CPEV verse les rentes dues en fin de mois. Le paiement du capital retraite est lui effectué au début du mois. Exemple : retraite au 1er août = paiement du capital retraite début août et versement de la rente de retraite fin août.
  • Chaque année la CPEV vérifie, via un questionnaire à compléter, que l’assuré·e (désormais un·e pensionné·e) est toujours en vie et que sa situation est inchangée, afin de poursuivre le paiement de la rente. Si le·la pensionné·e est domicilié·e à l’étranger, un certificat de vie doit être complété chaque mois (en ligne ou par courrier). Simplifiez vos démarches et inscrivez-vous au certificat de vie en ligne.
  • Le·la pensionné·e a l’obligation d’annoncer à la CPEV tout changement de sa situation personnelle (état civil, domicile, etc.) et de prévoyance (début/modification de prestations touchées d’une assurance tierce). Il·elle le fait par écrit et de suite, afin d’éviter des rectificatifs ultérieurs.

Pour ne manquer aucun délai, la CPEV met à disposition une checklist

Télécharger la checklist

Voir aussi