Le Vortex à Chavannes-près-Renens a ouvert ses portes aux étudiant.e.s et hôtes académiques à la fin de l’été, après avoir accueilli avec succès en début d’année les athlètes des Jeux olympiques de la jeunesse. L’inauguration officielle s’est déroulée aujourd’hui en présence de délégations du Conseil d’Etat, de la Fondation Maisons pour Etudiants Lausanne (FMEL), de l’Université de Lausanne (UNIL), de la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud (CPEV) et des partenaires du projet.

Télécharger le PDF du communiqué de presse complet

Après un premier coup de pioche en mai 2017, le chantier Vortex a tenu son ambitieux calendrier afin de pouvoir héberger, dès la rentrée universitaire 2020, près de mille étudiant.e.s et hôtes académiques. Le site offre également un programme public aux utilisateurs dont un centre de vie enfantine, un lieu de rencontre culturel et associatif, un restaurant, un rooftop, des commerces et une Ambassade représentant la communauté « vortexienne ».

Fruit d’un partenariat privé-public entre l’Etat de Vaud et la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud (CPEV), c’est en moins de cinq ans que ce bâtiment emblématique a été développé puis réalisé, soit dans un délai exceptionnellement court. L’événement olympique, qui a eu lieu en début d’année, a permis de fédérer l’ensemble des acteurs autour de ce projet et servi d’accélérateur à sa mise en oeuvre.

Photos: © 2019 / Architectes Dürig AG & IttenBrechbühl SA / Photo : Fernando Guerra, Lisbonne 

Ce projet initié par l’Etat de Vaud en 2014, concrétisé par un concours d’architecture en 2015 et financé par la CPEV dès 2016, a été développé afin de répondre aux besoins grandissants des Hautes écoles en matière de logements pour étudiant.e.s. A proximité des transports publics, le bâtiment en forme de couronne circulaire sur huit niveaux dispose de 829 chambres destinées aux étudiant.e.s et 76 logements pour doctorant.e.s et hôtes académiques. Le coût total de l’opération représente un investissement de 156 millions de francs pour la CPEV, y compris des crédits relais de 16 millions avancés par l’Etat de Vaud pour le développement du projet (8 mios) et la construction de la passerelle (8 mios), ainsi qu’un crédit de 6 millions à charge du Canton pour financer l’équipement du programme public.

Stephen Sola, président de la CPEV, a ouvert la cérémonie en soulignant que cette journée marque l’ultime étape du projet Vortex, dont tous les acteurs et partenaires peuvent être fiers. En tant qu’investisseur responsable, la Caisse de pensions, qui assure le personnel de l’Etat de Vaud, a pu tenir ses engagements à chaque étape du projet et livrer dans les délais et, sans dépassement de budget, cet important ouvrage d’utilité publique. Des remerciements particuliers ont été adressés par le maître d’ouvrage à Losinger Marrazzi et ses entreprises sous-traitantes ainsi qu’à Retraites Populaires, pour sa conduite efficiente du projet.

La délégation du Conseil d’Etat composée de Cesla Amarelle et Pascal Broulis, a tenu à témoigner de l’importance d’une telle réalisation pour les étudiants et les milieux académiques et pour le rayonnement du canton. La cheffe du Département de la formation a rappelé que le logement étudiant représente un aspect capital de la démocratisation des études. Mettre à disposition des appartements de qualité à des prix accessibles contribue à l’égalité des chances. Pour Nouria Hernandez, Rectrice de l’Université de Lausanne (UNIL), l’intégration du Vortex et de ses occupants au campus universitaire, représente une nouvelle étape importante dans le développement de ce dernier. En effet, pour la première fois depuis son établissement à Dorigny il y a 50 ans, le campus de l’UNIL compte maintenant des habitants qui y vivent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. L’accompagnement de ce changement a débuté quelques années en arrière, sous l’initiative de l’UNIL qui tenait à échanger avec les principaux acteurs impliqués tant sur le campus qu’en dehors. Le but était d’intégrer la communauté locale en proposant plus que des logements d’étudiants. Ainsi, en plus de l’offre de restauration et d’une crèche, une épicerie coopérative est sur le point d'ouvrir un coiffeur s’installera début novembre, des locaux communautaires sont réservés pour les associations étudiantes et un programme culturel destiné autant à la communauté universitaire qu’au voisinage est déjà en place dans la salle polyvalente.

La Présidente de la FMEL, Chantal Ostorero, souligne que l’ouverture du Vortex a augmenté d’un quart la capacité de location de la Fondation et que le siège de la FMEL se trouve désormais au coeur du Vortex, ce qui permet une proximité inédite entre celles et ceux qui gèrent les lieux et celles et ceux qui les habitent. Il y a bien eu un « effet Vortex » lors de la mise en ligne des logements sur le portail de réservation de la FMEL, qui a suscité un immense engouement : en quelques minutes à peine, l’ensemble des chambres étaient louées.

Un geste symbolique a clôturé l’inauguration par la plantation d’un arbre au centre de la cour intérieure. Ce geste durable et écologique accompagnera ainsi les générations futures d’étudiants.

En savoir plus